L’épilation à lumière pulsée, comment ça marche ?

L' »Intense Pulsed Light » (IPL) est la nouvelle invention qui peut adoucir les poils, et avoir la peau douce. C’est sans douleur, efficace et ça arrête définitivement la repousse des poils. Découvrez dans cet article comment, ça marche.

Le principe de fonctionnement de la technique

Il s’agit d’une pratique qui consiste à réduire au maximum, voire arrêter définitivement la repousse naturelle des poils. En effet, les lumières émises par l’appareil est conçue pour attaquer la mélanine, partie régénératrice, en vue d’en rompre le cycle de vie. Cela entraîne ainsi un affaiblissement et une sensation plus fine des poils. Cette nouvelle technique est très appréciée, car elle est totalement sans douleur, mais s’avère pourtant être nettement plus efficace que l’élastique d’antan dont on se servait. Si l’envie d’une épilation définitive par cette lumière pulsée vous tente, cliquez ici et prenez dès maintenant un rendez-vous. Notez que dans un cas normal, si c’est la première fois que vous le faites, une bonne douzaine de séances devraient suffire pour des résultats à long terme. Après cette première phase, la fréquence de chaque traitement devrait baisser, en fonction des besoins et du type de peau de chaque personne. Cela peut ainsi varier de 2 à 10 fois par an, selon le cas.

Les conditions d’aptitude

Avant le jour où l’épilation va être réalisée, il faut veiller au fait de ne pas s’exposer au soleil pendant au moins les deux dernières semaines. Aucun produit lié au bronzage ne doit être appliqué durant les sept derniers jours avant la séance. Il en est ainsi des huiles essentiels, produits auto-bronzants, activateur de bronzage,  douche autobronzante, etc. Aussi, les poils sur la partie à épiler doivent être rasés, et ne doivent pas dépasser les 2 mm de la surface de la peau. Le jour de l’épilation, la prise de certains médicaments doit également être évitée, afin d’éviter les éventuels effets secondaires. Sachez également que les lunettes de protection sont obligatoires au moment de l’épilation, et il est interdit de mettre du gel douche, de produits parfumés à base d’alcool, du parfum à base d’agrume, etc.

Quelles sont les contre-indications ?

Il est formellement recommandé de ne pas utiliser cet appareil sur des sujets diabétiques (type 1 ou 2), une personne qui fait des crises d’épilepsies ou une personne qui doit porter obligatoirement un « pacemaker », à cause d’une maladie cardiaque. Cette pratique est également interdite pour les femmes enceintes, les patients sous chimiothérapie, et les zones du corps où il y des tâches ou des tatouages ne peuvent être épilés avec cette machine. En cas de doute, il vous est conseillé de demander l’avis d’un médecin ou de tout autre professionnel, avant de procéder à cette opération.

Lumière pulsée : la méthode d’épilation définitive que les hommes préfèrent
L’épilation électrique est-elle adaptée à toutes les zones du corps ?